27 septembre 2020
Acquérir une entreprise en tant que femme

Acquérir une nouvelle entreprise

Une partie importante du maintien de la rentabilité et de la croissance de votre entreprise consiste à maintenir l’accent sur le développement des affaires. Même lorsque vous avez la bonne combinaison de travail, de clients et d’employés, vous devriez chercher de nouvelles opportunités. Vous pourriez établir un processus pour ce faire tout en veillant à ce que vos clients existants ne soient pas négligés. Ce processus vous aide à gérer de nouvelles opportunités commerciales de manière efficace en termes de coûts et de temps.

Générer des pistes pour l’entreprise

Identifiez les types d’entreprises avec lesquelles vous souhaitez travailler et un nombre réaliste d’entreprises que vous souhaitez cibler sur une période donnée. Par exemple : un comptable ayant une expérience dans le secteur du marketing peut décider de cibler cinq opportunités par mois axées sur les conseils en marketing.

La recherche de clients potentiels et l’identification de nouvelles opportunités peuvent se faire par le biais d’événements de mise en réseau, d’appels d’offres répertoriés dans les journaux et les magazines industriels et de titres de journaux sur les nouveaux projets et les séminaires industriels. Gardez un œil sur votre industrie et restez au courant des nouveaux développements en consultant ce guide du référencement.

Suivez les entreprises que vous approchez dans une base de données ( vous pourriez utiliser Microsoft Excel ou Access). Le suivi doit couvrir les éléments évidents (coordonnées de l’entreprise, etc.) ainsi que les détails de ce qui a été discuté, les travaux potentiels, les actions et plus encore. N’hésitez pas à suivre le cours excel en ligne afin de vous familiariser avec l’outil

Qualifier les pistes

Une fois que vous avez une liste d’entreprises identifiées, vous devez les examiner pour vous assurer qu’il s’agit d’opportunités réalistes. Voici quelques pistes de réflexion :

  • Avez-vous les bons contacts pour démarrer ?
  • Avez-vous les bons services à leur offrir ?
  • Comment leur site web peut-il vous aider à mieux les comprendre ?
  • Avez-vous des conflits d’intérêts dans la poursuite de cette entreprise ?
  • Ce client a-t-il un potentiel de croissance ou s’agirait-il d’un emploi rapide ?
  • Qui prend les décisions ? Comment pouvez-vous les contacter ?

3. Renforcer le profil de votre entreprise

En rehaussant le profil de votre entreprise (quelle que soit sa taille), vous pourrez générer de nouvelles affaires avec moins d’efforts. En tant que leader de l’industrie, de nouvelles entreprises viendront à vous. Il existe de nombreuses façons de vous faire connaître ; vous pouvez essayer de sponsoriser des événements, de faire de la publicité et d’obtenir une couverture médiatique. La taille, la localisation et le marché cible de votre entreprise détermineront le support à utiliser et les zones à couvrir.

4. Montrez-leur de quoi vous êtes faite

Commencez à atteindre vos opportunités qualifiées en présentant les produits de votre entreprise. Envoyez-leur une brochure ou une copie des bulletins d’information que vous produisez et invitez-les à vous rejoindre ; montrez des exemples de votre travail ; mettez en évidence les articles de presse pertinents.

Développez des modèles de lettres standard en Word à envoyer aux clients potentiels pour accompagner vos titres de compétences/brochures. Veillez à vous connecter à votre base de données (Excel, Access ou Outlook) lorsque vous fusionnez les lettres et les enveloppes afin de ne pas avoir à saisir à nouveau les détails.

Il n’y a pas de temps spécifié pour cette cour, alors soyez patients. Il pourrait s’écouler six mois avant que quelque chose ne se réalise.

5. Définir un temps de réunion

Donc vous êtes dans la porte. Maintenant, vous devez vous vendre. Adaptez la réunion à votre mode de fonctionnement en tant qu’entreprise. Il peut s’agir d’une présentation PowerPoint formelle ou d’une discussion autour d’un café. Vous n’avez peut-être pas le choix du style de la réunion, mais assurez-vous d’être à l’aise et bien préparé. Au cours de la réunion, veillez à démontrer les connaissances que vous avez acquises au cours des étapes précédentes.

6. Suivre

Vous avez présenté vos capacités et vos idées. Ne vous arrêtez pas là. Le suivi est essentiel. C’est une partie importante du processus et elle doit être prise aussi sérieusement que les autres étapes. Vous pourrez probablement vous appuyer sur les idées issues de la réunion, ou vous trouverez peut-être un article intéressant ou pertinent ou des statistiques que vous pourrez envoyer pour relancer la discussion. Même si vous n’avez rien à envoyer, remerciez-les pour cette opportunité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *