29 septembre 2021
Journée solidaire : rencontre entre les jeunes du CEF de la Mazille et Carl Medjani

Les jeunes du CEF de la Mazille rencontrent Carl Medjani

Les passionnés de football le connaissent certainement, il s’agit de Carl Medjani. Pour marquer la journée de la solidarité, le 20 mai, il a décidé de la passer à donner de bons conseils aux jeunes du CEF de la Mazille. La rencontre a été organisée via le partenariat entre le CEF de la Mazille et l’agence Dis-leur.

Qui est le CEF de la Mazille ?

Le code de la justice pénale des mineurs prévoit la mise en place de nombreux Centres Éducatifs Fermés. Le Centre Éducatif Fermé de la Mazille, en plein cœur du Beaujolais Vert, fait justement partie de ce programme de protection judiciaire de la jeunesse.
D’une manière globale, le CEF de la Mazille accueille les jeunes auteurs d’infraction pénale.
Le CEF cadre les jeunes et leur propose de nombreuses activités intra muros et à l’extérieur. Formations, enseignement, apprentissage sont au programme ainsi qu’un suivi psychologique, en vue d’une meilleure réinsertion dans la société plus tard. Le CEF met en place un système transdisciplinaire et multipartenarial.
Le programme scolaire, éducatif et professionnel du CEF de la Mazille en particulier est orienté vers un système transdisciplinaire et multipartenarial.
C’est justement de ce concept qu’ils ont été inspirés pour la rencontre, qui sera coorganisée avec l’agence Dis-Leur. D’ailleurs, le CEF travaille depuis plusieurs années avec des professionnels expérimentés et qualifiés dans la mise en place et l’exécution de leur méthode d’éducation.
Le CEF de la Mazille est réputé plus particulièrement pour le succès de leur méthode et surtout, leur originalité.

Pourquoi Carl Medjani ?

Le choix de Carl Medjani comme interlocuteur en cette journée de la solidarité a été stratégique. Il est footballeur international, et à la fois entrepreneur. L’objectif était de travailler non seulement le concept de la collaboration en équipe, mais également celui du dépassement de soi.
Pour rappel, Carl Medjani était l’ancien capitaine de l’équipe nationale de l’Algérie. Il a fait une carrière internationale mémorable. En 2003, il intègre son premier club après la sélection de Houillier. Il part ensuite en deuxième division en France, durant la saison de 2004 – 2005.
Au fur et à mesure, il commence à intégrer les plus grands clubs de renom. Pour des raisons personnelles, après la FC Salaise, qui est également la région de son enfance, Carl Medjani met un terme à sa carrière de footballeur. Depuis, il est entrepreneur à succès, il a su rebondir après le sport, on lui reconnaît le mérite de ne jamais lâcher prise.

L’équipe du centre et les jeunes, ont chaleureusement remercié Carl pour sa venue et son implication dans cette journée sous le signe du partage et du sport.

Comment s’est passée la rencontre entre Carl Medjani et les jeunes du CEF de la Mazille ?

La rencontre a été riche et intéressante pour ces jeunes du CEF de la Mazille. Accueilli chaleureusement, dès les premiers échanges, Carl Medjani a bien senti la joie immense, à travers les yeux pétillants des ados qui l’attendaient avec impatience.

Légèrement réservés et timides, les premiers mots s’échangent dans une première ambiance qui n’est pas très chaleureuse. Mais les jeunes ne tardent pas à accorder leur confiance à Carl Medjani, leur nouveau coach sportif de la journée.

Bien entendu, fortement marquée par le sport, cette journée de la solidarité au CEF de la Mazille prend d’abord forme à travers des entrainements et des conseils sportifs. L’objectif est d’amener les jeunes à comprendre et à apprécier le travail d’équipe.
Ensuite, à travers les défis et ateliers, les jeunes vont apprendre à se dépasser et donner le meilleur de soi-même. Pour chaque étape de la journée, les précieux conseils de Carl Medjani vont inspirer les jeunes.
À la fin de la journée, le gouter fera également office de séance de dédicace.
A noter que cette journée était organisée par l’association Acolea
Le CEF est géré par l’association gestionnaire Acolea et habilité par la protection judiciaire de la jeunesse qui veillent tous deux au bon fonctionnement de l’établissement. L’association accueille et accompagne près de 2 438 personnes (enfants, adolescents, jeunes adultes) avec l’aide de 1 200 professionnels répartis dans 82 établissements et services. Son implantation lyonnaise rayonne sur l’ensemble du département du Rhône.

La PJJ

Le cœur de mission de la PJJ est l’action éducative dans le cadre pénal. Il s’agit d’éduquer, de protéger et d’insérer dans la société les mineurs en conflit avec la loi. Cette institution prend en charge 170 500 mineurs chaque année, compte environ 1500 structures de placement et plus de 8000 agents. La PJJ est également en charge du pilotage de la politique judiciaire de la protection de l’enfance.

En pleine actualité, la réforme de la justice pénale des mineurs et notamment l’entrée en vigueur d’un code de justice (CJPM) a pour but d’apporter une justice plus réactive pour une réponse éducative plus efficace.

2 thoughts on “Les jeunes du CEF de la Mazille rencontrent Carl Medjani

  1. Bonjour,
    Etant donné que votre site http://www.snuisudtresor.fr/ ne dispose pas de page dédiée au formulaire de contact, j’ai donc décidé de vous écrire à travers cet espace commentaire pour vous proposer une collaboration éditoriale.
    Je dispose plusieurs sites de bonne qualité à vous proposer qui pourront améliorer le classement de vos sites sur Google si vous êtes intéressé par un échange d’article.
    Merci de me faire un retour.
    Cordialement,
    Dario

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *