16 mai 2021
Faire une expérience culturelle sur le territoire costaricien

Costa Rica : les traits caractéristiques de la culture des Ticos

Pour comprendre la culture costaricaine, il suffit de découvrir les musées, les lieux de culte et les mystères archéologiques qui foisonnent sur son territoire. À ceux-ci s’ajoute la découverte de ses histoires, mythes et traditions. Mais la culture d’une communauté se définit aussi par sa langue, les habitudes sociales, sa religion, ses arts et sa musique. À noter que les Costariciens adoptent le principe de la « pura vida » ou vie pure.

Le musée National, une adresse de choix pour une première découverte

Pour découvrir l’histoire des Ticos dans le cadre d’un séjour culturel, il convient de visiter certains sites. Et en ce sens, le musée National s’impose comme une adresse incontournable. Il se trouve à San José, dans le quartier ancien Bellavista. Le site abrite dans ses galeries des pièces représentatives de l’histoire naturelle, costaricienne et de l’art précolombien. L’objectif est de préserver le patrimoine culturel et naturel. La visite du musée dure généralement deux heures.

Dans la salle dédiée à l’époque précolombienne, on fait la découverte de la vie et des cultures anciennes du pays comme le mode de vie des chasseurs et des collectionneurs. À noter que cette salle comprend plus de 800 objets faits de différents matériaux, dont la pierre, l’or, l’os, le jade et la céramique. L’exposition témoigne de la créativité de l’ancien peuple qui utilisait les ressources disponibles. En outre, le musée comprend une salle avec l’Or indien qui reprend la philosophie des peuples autochtones ayant travaillé l’or.

L’art du théâtre, une véritable passion pour les peuples

Le théâtre, et notamment l’écriture dramatique, fait partie intégrante de la culture costaricienne. Ce phénomène remonte au XIXe siècle, durant l’époque coloniale. À l’origine, les pièces étaient jouées pour marquer les événements historiques, religieux et folkloriques. Elles sont basées sur des représentations stéréotypées de personnages ruraux et urbains. On trouve également la déshumanisation des classes ouvrières et ses conséquences sur la société pendant la période industrielle à travers des représentations traditionnelles. Il faut savoir que cette passion pour le théâtre fait que le pays compte plus de compagnies théâtrales par habitant que toute autre contrée au monde.

Les rues de San José constituent une adresse de choix pour découvrir cet engouement pour l’écriture dramatique. Il s’y trouve, en effet, de nombreux petits théâtres. Lors d’un circuit organisé sur « ce site », les visiteurs pourront assister à des théâtres populaires au Teatro Variendades, Teatro Eugene O’Neill ou encore au Teatro Nacional. Ce dernier affiche un décor exquis et agrémenté d’histoire.

Danser la samba et sentir la joie de vivre des locaux

Comme dans de nombreux pays, la musique et la danse tiennent une place importante dans la culture du Costa Rica. Le style le plus courant en matière de danse est la salsa, qui est connue pour ses rythmes latins combinés à des mouvements sensuels. Les genres les plus connus sont la cumbia, le merengue et la bachata. En réservant votre séjour sur « ce site », vous aurez la chance d’assister à d’incroyables spectacles.  À noter que les Ticos aiment danser quel que soit leur âge. Il est même courant de se rendre dans une salle de danse tous les week-ends.

Mais il n’y a pas que la samba. En effet, la musique du reggaeton, du reggae et du calypso présente aussi la saveur des Caraibes. Elles jouent, d’ailleurs, un rôle important pour créer un environnement positif lors des festivals de musique comme le Envision Festival, le Jungle Jam ou encore le Bass Fest. Ces événements sont une occasion pour promouvoir des messages culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *